Archive pour la catégorie ‘Publier sur le web’

Je viens de découvrir (et de faire découvrir lors d’une formation que je viens d’animer) un outils web qui permet d’ajouter des commentaires (texte ou audio) sur une vidéo, et surtout des petits quiz. Idéal pour enrichir une vidéo d’éléments qui permettront à vos élèves, de « regarder intelligemment », donc d’apprendre.

Cet outil propose une gestion de classe facile (les élèves doivent s’inscrire sur le site, mais ils peuvent le faire sans laisser d’adresse mail). Cette étape de constitution d’une classe est indispensable si vous voulez que vos élèves répondent en vrai aux quiz, et du coup vous avez un tracking (suivi) des résultats des élèves.

Idéal dans le cadre d’une , par ex. :

  • je propose une capsule vidéo…
  • grâce aux annotations que j’y ai ajoutées, j’attire l’attention de mes élèves sur tel ou tel point, je leur apporte telle ou telle notion…
  • en répondant aux questions, les élèves vérifient s’ils ont compris
  • et grâce au tracking, je peux avoir avant le cours une idée de ce qui a posé problème à mes élèves, donc de ce que je vais devoir revoir en cours, comment je vais constituer les groupes de travail, qui je devrais aider ou faire aider par ses pairs plus particulièrement…

Chouette, non ?

Cet outil, c’est EDpuzzle ; il est en anglais, mais assez intuitif.

capture_36

Je vous propose ci-dessous une petite démonstration en mode lecture. N’hésitez pas à passer en plein écran !

Et vous prépare un où je vous montrerai tout :  comment construire votre capsule , comment gérer une classe, comment l’élève répond aux quiz, comment suivre les résultats…

Merci pour votre patience…

LA DEMO :

LE TUTO :

1ère partie : créer son compte – créer un quizz vidéo

express-curate

Test d’un nouvel outil de : Express Curate

Quand on a un blog sous WordPress, on peut « capturer » un article d’un autre blog ou une page web pour en intégrer un résumé dans son propre blog… On peut soit publier directement dans une rubrique paramétrée à l’avance, soit publier sous forme de brouillon.

Cet article est paru sur :  outilsveille.com

Les e-pédagogues préconisent de plus en plus d’introduire de la distance dans les cours. Pour donner aux élèves et étudiants des habitudes de travail via des outils numériques, habitudes qui leur rendront service dans le cadre de l’apprentissage informel et « tout au long de la vie » qui est actuellement le lot de nombre de professionnels.

Bien entendu, il ne s’agit pas de faire cours à distance, mais de compléter votre cours par des activités pédagogiques à distance : demander aux élèves de consulter des documents avant le cours (classe inversée), leur permettre de retrouver chez eux ce qui a été fait en cours ou des ressources « pour aller plus loin », de travailler en collaboration, de demander des explications, de trouver de l’aide…

Je suis persuadé qu’on peut commencer dès l’école élémentaire. Nos collègues professeurs des écoles ont de la chance, un outil gratuit, conçu spécialement pour les écoles est à leur disposition : Beneyluschool. Mais de par sa conception et son design, cet outil ne « passera plus » auprès de collégiens et de lycéens.

Que faire si dans votre établissement il n’y a pas d’ENT ou qu’il ne vous rend pas les services que vous en attendriez en terme d’activités pédagogiques à distance ? Des solutions existent, je vais vous en présenter deux.

edmodo

EDMODO est une plateforme de formation à distance gratuite. Elle est multiplateformes et fonctionne sur ordinateur, tablette, smartphone (des applications dédiées existent pour Android et Ipad). Elle souffre encore de quelques bugs de traduction (une version française existe, mais tout n’y est pas traduit), mais offre des outils intéressants pour de réelles activités pédagogiques.

blendspace

BLENDSPACE est un outil qui permet aux enseignants de rassembler facilement sur une « page de cours » en ligne des médias, des pages web, des fichiers et de les mettre à disposition des étudiants.

« Cerise sur le gâteau » : on peut inclure l’outil Blendspace dans Edmodo, ainsi les élèves ne doivent pas changer d’outil. Sympa, non ?

Vous trouverez ci-dessous :

  • Un exemple de page Blendspace, crée par mes soins
  • Un tutoriel vidéo Edmodo, en quatre parties :
    • Partie 1 : Démarrage : créer son compte, sa classe, inviter ses élèves
    • Partie 2 : Activités 1 : ressources et évaluation (devoirs, suivi, badges)
    • Partie 3 : Activités 2 : quiz, sondage + Edmodo pour les parents ?
    • Partie 4 : Applications intégrées
  • Un tutoriel Blendspace

.

.

.

.

Essayé aujourd’hui Piktochart (en compte gratuit)… pas mal : je vois déjà plein d’applications pédagogiques… J’ai manqué d’inspiration pour trouver un sujet, aussi mon premier essai a été une présentation graphique de mon cv actuel…

Et voilà le résultat : il reste un grand blanc en bas de page, parce que je me suis trop prudemment arrêté là où Piktochart me signalait la limite d’un format A4…

(Un peu de patience au chargement…) ou voir sur le site Piktochart

Ah, le « storytelling »… à la mode certes, mais pas seulement : pour moi tous les outils du web qui permettent à chacun de « raconter des histoires » sont bons à prendre. A chacun ensuite de veiller à ce qu’il met en ligne, et aux lecteurs de repérer les productions et les auteurs de qualité et de fuir les autres… Sans compter qu’on peut très bien les détourner à des fins pédagogiques : faire s’exprimer nos élèves et étudiants, y compris sur le web, devrait être une activité obligatoire, de l’école à l’université.

Ce dimanche, je viens de me pencher un peu en détail sur un nouvel outil de « storytelling » en images : Reporter de Fotopedia. Je connaissais Fotopedia depuis longtemps, j’y ai posté quelques unes de mes photos, mais l’aspect « encyclopédie » était un peu rébarbatif, même couplé à un système de notation par les internautes…

fotopedia-reporter

Il y a peu, Fotopedia a sorti « Reporter », avec le slogan « nous sommes tous reporters ». Un outil simple à prendre en mains et efficace : on choisit une photo de couverture, on choisit ensuite les photos (une par page), on ajoute un titre et un texte de description. On peut charger des photos à partir de son PC ou de sa tablette (application pour iPad seulement), et aussi, c’est top pour moi, directement à partir de son compte Flickr (dans ce cas, récupération automatique des licences mises sur vos photos). Je n’ai pas testé, mais on peut inviter d’autres auteurs à collaborer sur son « brouillon » avant publication…

Lorsqu’on est prêt, on publie son oeuvre, en la classant dans des catégories prédéfinies (3 maxi).

Deux points d’attention :

  • les photos doivent avoir une largeur mini de 1024 pixels : elles ne sont pas acceptées par le système si en deçà et un message s’affiche sur la photo dans le navigateur intégré
  • une fois publié, vous ne pouvez plus modifier votre oeuvre, donc laissez-la à l’état de brouillon tant que vous n’avez pas terminé et vérifié ; là encore, un message vous le rappelle au début de l’opération de publication

J’ai élaboré ma première histoire ce matin, sur tablette : c’est rapide, la sauvegarde se fait automatiquement en arrière-plan, pas de souci particulier… à un moment, j’ai suspecté un plantage… et comme d’habitude sur tablette, quitter / reprendre l’application a permis de retrouver mon travail précédent sans souci.

Il y a dans Reporter des éléments de web social habituels maintenant dans ce type d’outils de partage : on peut composer des « magazines », qui regroupent des histoires (les siennes et celles des autres), on peut s’abonner aux magazines des autres auteurs, les suivre (on est alors mis au courant de leur activité dans un « fil d’actualité »), signaler qu’on « aime » une histoire ou un magazine et le noter avec cinq étoiles, savoir combien de fois une histoire a été vue…

Reporter est aussi un superbe magazine photo à feuilleter, pas besoin forcément d’être auteur. Comme toujours, les productions sont très variées et inégales (quelques photos du chien-chien à sa mémère…) , mais il y a aussi des pépites à découvrir, à partir de photos d’une grande qualité, photos de voyage, paysages à couper le souffle, photo animalière…

Voir ma première histoire (la Bretagne, encore et toujours…)

reporter-beg-leger

Suivre mes magazines (4 à l’heure actuelle) :

Reporter me semble donc bien fait, en lecture (superbe collection de photos) comme en écriture.

 

En écriture on soignera le choix des photos et du texte d’accompagnement de l’ensemble de l’histoire et de chaque photo : on peut décrire, commenter, ajouter de la poésie aux photos, tout est permis, pourvu que le texte soit court.

En lecture, comme d’habitude, avec des plus jeunes, veiller au grain : pas de pornographie ou autres choses à ne pas montrer aux enfants, mais parfois des sujets d’actualité un peu « brûlante » (en ce moment, par exemple, des « histoires » sur les événements en Turquie, montrant en autre les blessés de la place Taqsim…).