J’ai profité de quelques jours de congé pour tester un outil web qui permet de créer un magazine en ligne, lisible dans une interface simple et efficace (technologie flash ou Adobe Air apparemment / Note : NON, du pur html : voir commentaire du créateur de Madmagz ci-dessous).

Je suis resté en version gratuite pour créer le n°1 d’une (peut-être) longue série de magazines autour de la photo et des outils informatiques : « bpmultimedia » (c’est aussi le nom de mon blog personnel, consacré à mes « balades photo »:  www.bpmultimedia.fr).

En une demie-journée environ, j’ai ainsi créé un magazine de seize pages, dont je ne suis pas pas mécontent ;-)  Vous pouvez le voir ici : http://madmagz.com/fr/magazine/137362

Voici en quelques mots comment cela fonctionne :

  • vous vous rendez sur le site http://madmagz.com/fr et vous créez un compte d’utilisateur (c’est gratuit)
  • vous cliquez sur Créer un magazine et choisissez un modèle : en version gratuite, un seul modèle disponible
  • l’interface de création s’ouvre

Tout à gauche, une barre d’outils, pour ajouter / supprimer des pages – modifier l’ordre des pages – avoir un aperçu de votre magazine dans l’interface web / en pdf – sauvegarder le travail en cours – publier votre magazine

Ensuite les vignettes des pages : cliquer sur une page pour qu’elle apparaisse dans la zone de travail à droite

Quand vous cliquez sur un élément (photo ou texte), les outils de modification apparaissent : charger une image ou modifier le texte (police, taille pour l’ensemble de la zone de texte – gras ou italique + couleur pour le texte sélectionné.

  • n’oubliez pas de sauvegarder très régulièrement votre travail en cours (j’ai perdu le contenu de deux pages lors de mon test et j’ai dû les refaire).
  • ATTENTION ! Une fois votre magazine publié, vous ne pouvez plus rien modifier, seulement le supprimer. Vérifiez donc bien que tout est OK avant de le publier (mon conseil : utilisez l’aperçu pdf pour vérifier. Cet aperçu pdf est inexploitable hormis cette fonction de vérification, car il présente un tatouage madmagz, mais il est très pratique pour vérifier en grand format que tout est ok dans les moindres détails.
  • si vous le souhaitez, en payant une dizaine d’euros, vous pourrez obtenir une copie pdf non tatouée ; et si vous êtes un pro pour une centaine d’euros vous obtiendrez un pdf haute définition avec traits de coupe pour envoyer à un imprimeur.
  • notez que Madmagz vous propose également de vous envoyer une version papier du magazine, un devis est établi en ligne avant commande (à titre indicatif, mon magazine de 16 pages me couterait 12,50 € frais d’envois compris). Et si vous pensez pouvoir vivre de votre prose (!), vous pouvez proposer votre magazine à la vente en ligne sur le site, si si ! Mais à mon avis il faut en vendre beaucoup, car vous touchez un pourcentage sur chaque vente, mais il faut que vous atteigniez au moins 100 € pour qu’on vous paye…
  • en payant une vingtaine d’euros, vous obtenez une version en ligne « premium » : vous pourrez alors mettre le logo de votre institution ou société à la place de logo Madmagz dans le lecteur web et un lien vers un site de votre choix. Vous aurez aussi accès aux statistiques de consultation. Enfin, c’est la seule façon de pouvoir insérer des vidéos dans votre magazine en ligne, en sachant que vous ne pourrez insérer que des vidéos déjà mises en ligne sur Youtube.

L’interface est bien conçue, la création assez fluide, mis à part le temps de chargement des images dans le système, ce qui est cependant tout à fait normal dans tous les systèmes en ligne.

Madmagz : un outil pédagogique

Ce peut-être à mon avis un très bon outil pédagogique :

- pour faire s’exprimer par écrit sur le web, avec l’avantage sur le blog qu’il peut s’agir d’une parution unique, sans obligation de poursuivre le projet dans le temps,
- pour apprendre à soigner une mise en page graphique de style magazine (dans le cadre d’une sensibilisation à la presse ou d’un projet multidisciplinaire)
- pour faire connaitre au grand public sa production (projet de classe, rapport de stage, TPE…) ou le compte-rendu d’un événement sans passer par un site web dédié (j’ai trouvé sur le site un journal de voyage de classe en Allemagne) et pourquoi pas proposer à chaque participant d’en garder une trace papier.

Voir quelques exemples.
Voir ce blog.
Et celui-ci (Madmagz et les Travaux personnels encadrés)

Quelques remarques et regrets, dans un bilan globalement positif (version gratuite) :

  • de nombreux modèles de page sont disponibles, mais on ne peut pas ajouter / retirer d’éléments (images ou zones de texte) à la page, seulement les modifier
  • une fois insérée, une image ne peut pas être déplacée d’une zone image à l’autre : il faut en réinsérer une nouvelle et attendre donc pendant le téléversement
  • impossible de redimensionner ou déplacer les zones image ou texte ; si vous ne souhaitez pas d’une zone de texte proposée dans le modèle, il faut effacer le texte lorem ipsum (texte bidon destiné à remplir la zone de texte), mais vous ne pouvez rien mettre à la place. Par contre, pas moyen d’effacer les images de la page modèle, il faut absolument les remplacer par une image de votre cru
  • vous pouvez sélectionner du texte et le mettre en gras, en italique, en couleur. Par contre si vous modifiez la police ou la taille, cela modifie l’ensemble du texte de la zone de texte. Pas moyen de justifier le texte
  • en version gratuite, une seule et même disposition des photos dans les pages portfolio, ce qui les rend un peu monotone. Mais si vous savez bien utiliser un logiciel de montage photo, vous pouvez très bien créer un photomontage de votre choix, en respectant le rapport hauteur / largeur d’une page de magazine et l’insérer en pleine page. Par contre pas d’importation possible à partir de Word ou de Publisher
  • j’ai essayé sur ma tablette : très bien en lecture (on feuillette le magazine avec le doigt), mais galère en création, surtout quand le clavier virtuel recouvre la zone de texte où on voudrait écrire et qu’on ne peut pas bouger la page.

Mais bon, il ne faut pas trop en demander ! C’est déjà un très bel outil dans sa version gratuite. je crois que pour le n°2 de mon magazine, je tenterai la version payante, et s’il y a des différences notables, je vous en ferai part.

Ajout (13.03.2012) : je viens d’acheter la version pdf de mon magazine ; comme annoncé par le site Madmagz, les photos sont en basse résolution, mais c’est tout à fait acceptable à l’affichage.

IMPORTANT : une fois en ligne il est facile de récupérer le code d’intégration de votre magazine, pour l’ajouter dans votre blog ou site web (je ne l’ai pas fait ici, car l’article est déjà bien long et fourni, mais vous pouvez voir ce que cela donne sur mon blog perso). On obtient le code à partir d’une icone </> présente sur le player : après publication, lancer la lecture du magazine à partir de la rubrique Archives de votre compte Madmagz.

Site officiel et tutoriel en ligne :

Le tuto vidéo Madmagz (nouvelle version)

17 réponses à to “Créer son magazine en ligne avec Madmagz”

  • Bonjour Bruno,

    Je suis le fondateur de Madmagz. Merci beaucoup de ce bel et exhaustif article ! Pour une entreprise naissante comme nous, cela nous aide, surtout que nous sommes attachés au secteur pédagogique : cf. notre blog ad hoc (http://education.madmagz.com/fr/category/magazine-journal-webzine-scolaire/) et un blog spécial TPE (http://tpe.madmagz.com/fr/). Voici mon retour sur quelques points que vous mentionnez.

    La techno, c’est du 100% Web : HTML, CSS, Javascript, PHP, etc.

    On va creuser ces problèmes de perte de données : j’imagine comme c’est agaçant !

    On ne peut plus modifier un magazine publié, c’est vrai, mais on peut en créer un nouveau à partir d’un ancien, et donc récupérer son contenu pour le modifier.

    Toute vente rapporte à l’éditeur, mais pour ne pas perdre trop d’argent en frais de transaction, nous attendons que l’éditeur fasse un CA de 100€.

    Justification : cela va arriver dans les semaines qui viennent.

    En effet, on ne permet pas de modifier la mise en page. Voici la raison : http://fans.madmagz.com/fr/mise-en-page-madmagz. En gros, c’est un choix lié à notre vision et au public à qui s’adresse en premier Madmagz.

    Faible compatibilité iPad :( On va regarder ça ! En tous cas, le feuilletage de l’index fonctionne.

  • Bruno PARMENTIER:

    Merci pour votre commentaire… vous avez un outil de veille efficace pour repérer aussi rapidement les articles de blogs parlant de votre produit ;-)

    Vous apportez des précisions utiles, merci.

    L’apport de la justification de texte sera effectivement un plus et conférera à nos magazines un aspect plus pro. Une amélioration serait aussi le lien entre zones de textes pour que le texte passe automatiquement d’une zone à l’autre quand on en ajoute, dans le cas de texte sur 2 colonnes par ex. ; pour le moment, les deux colonnes sont deux zones indépendantes : il faut passer manuellement d’une zone à l’autre, si on continue de taper alors que la première zone est pleine, le texte supplémentaire n’est pas affiché. Et si on ajoute a posteriori un paragraphe dans la première zone, il faut copier-coller la fin du texte d’une zone à l’autre.

    Pour ce qui est de la compatibilité tablette, je vous signale que j’utilise une tablette sous Android et pas un Ipad. Le seul problème rencontré lors de mes essais vient de l’impossibilité de bouger la page quand le clavier virtuel se superpose à la zone de texte. Mais devant cet obstacle j’ai vite abandonné la création sur tablette, donc je n’ai pas poussé le test très loin. Pas de souci en lecture par contre.

    Et, comme je l’ai dit d’ailleurs dans l’article, cela reste un bel outil, que vous allez améliorer encore si j’ai bien compris. Madmagz fera partie de la panoplie d’outils que je présenterai et recommanderai aux personnes que je forme.

    Cordialement,
    Bruno Parmentier.

  • Emilie:

    Bonjour! Je voulais savoir si il faut avoir Flash player pour pouvoir utiliser Madmagz?
    Voilà, bon ben merci d’avance! :)

  • Bruno PARMENTIER:

    Réponse à Emilie : on, pas besoin de Flash Player, puisque la techno. utilisée est du html (voir commentaire du créateur de Madmagz à cet article).
    D’ailleurs aucun problème de lecture sur des tablettes (Ipad ou Android) ; pas de problème non plus en création, cela fonctionne, avec parfois une difficulté d’ergonomie, quand le clavier virtuel vient recouvrir une partie de la page.

  • Bonjour Bruno,

    Je découvre seulement votre réponse : merci. Quelques nouveautés, pour information :
    - justification de texte
    - création à plusieurs personnes : http://fans.madmagz.com/fr/creer-un-magazine-a-plusieurs-magazine-collaboratif
    - création de plusieurs magazines en même temps : http://fans.madmagz.com/fr/creer-plusieurs-magazines-madmag
    - liens sur les images : http://fans.madmagz.com/fr/ajouter-un-lien-aux-images-dans-madmagz
    - etc. : http://fans.madmagz.com/fr/category/nouveautes-madmagz

    Bonne journée !

  • Bruno PARMENTIER:

    Merci de nous tenir ainsi au courant ! Je viens de présenter Madmagz à mes étudiants en Master Métiers de l’Enseignement… car je pense que pour une publication web ponctuelle (retour de voyage pédagogique, compte-rendu d’un événement ou d’une action pédagogique ponctuelle…), votre outil est tout à fait adapté.

  • [...] y a peu, je vous présentais l’outil de publication de magazines en ligne Madmagz (lire mon article) ; je vous invite à lire les commentaires du premier article [...]

  • Je vous en prie. Voici des exemples si vous avez besoin d’inspiration :) http://education.madmagz.com/fr/

  • Margot:

    Bonjour, je voudrais savoir pourquoi on paye avant d’avoir mis en page le magazine « special TPE » ? Nous en voudrions 4 imprimés
    Et faut-il le faire en une seule fois ou peut on revenir dessus ?

  • Bruno PARMENTIER:

    En réalité, vous payez la maquette, le modèle… un modèle gratuit est à votre disposition, mais si vous en voulez un autre, il est payant.
    Vous pouvez revenir sur votre magazine tant qu’il n’est pas publié. Une fois publié, vous ne pouvez plus faire de modifications, seulement le supprimer. Par contre (voir commentaire du créateur de l’outil ci-dessus, vous pouvez créer un nouveau magazine à partir d’un ancien…

  • Caroline ALVAREZ:

    Bonjour, j’ai un sérieux problème avec la mise en page de photos, sur la maquette TPE, toutes les images que j’aimerais insérer ne sont pas conformes aux « dimensions » car on m’indique le smiley non conforme pour le WEB et papier. Sachant que j’ai choisi de rendre mon support sous forme de papier, puis-je savoir quelles dimensions sont les plus appropriées? Car notre TPE est à rendre pour mercredi, nous ne nous attendions pas à un tel soucis, ce qui ralentit notre progression.
    Merci de votre réponse rapidement souhaitée.

  • Bruno PARMENTIER:

    Tout d’abord, permettez-moi de m’étonner de votre commentaire et surtout de sa fin « réponse rapide souhaitée » : je suis utilisateur de Madmagz, comme vous, et je ne travaille pas pour l’entreprise qui fournit ce service…

    Je n’ai donc pas à répondre « dans les meilleurs délais » à des lycéens qui sont « à la bourre » pour terminer leur TPE et ne s’en sortent pas avec l’outil qu’ils ont choisi, sans prendre la précaution de le tester avant la rédaction finale ;-)

    Mais bon, un petit conseil quand même : ce que madmagz vous signale, je pense, ce n’est pas un problème de taille, mais de résolution… si vous avez récupéré vos photos sur Internet, c’est compromis, La résolution sera de 72 dpi, ce qui est insuffisant. Il s’agit de la résolution pour affichage sur le web. Pour une impression, il faut compter sur 300 dpi minimum.

    Et vous ne pouvez pas augmenter la résolution avec un logiciel, car la qualité ne sera pas bonne…

    Si donc vous n’avez à votre disposition que des photos issues d’internet, la seule solution est de revenir à un traitement de texte, qui n’exigera aucune définition minimale ; et en laissant vos photos dans une taille raisonnable, cela passera à l’impression…

  • [...] Créer son magazine en ligne avec Madmagz [...]

  • […] Créer son magazine en ligne avec Madmagz […]

  • Merci pour ces explications, effectivement ca semble plutot facile mais c’est vrai que ce type d’outil reste quand meme réservé à un usage personnel, pour se faire son petit cahier de photos ou s’amuser un peu, ca a un coté ludique Aprés si vous voulez l’utiliser dans le cadre de votre profession je suis quand meme un peu mitigé quant à la qualité de travail et au nombre de pages que l’on peut créer non?

  • Bruno Parmentier:

    Bien sûr, les fonctions sont limitées, comme souvent sur des produits gratuits. En consultant attentivement mon blog, vous remarquerez que je m’y adresse au monde de l’enseignement et de la formation, pas aux professionnels de la publication ;-) Madmagz est tout à fait suffisant pour un projet de publication scolaire, réalisé par des élèves lors d’activités pédagogiques.

Laisser un commentaire