J’ai profité de quelques jours de congé pour tester un outil web qui permet de créer un magazine en ligne, lisible dans une interface simple et efficace (technologie flash ou Adobe Air apparemment / Note : NON, du pur html : voir commentaire du créateur de Madmagz ci-dessous).

Je suis resté en version gratuite pour créer le n°1 d’une (peut-être) longue série de magazines autour de la photo et des outils informatiques : « bpmultimedia » (c’est aussi le nom de mon blog personnel, consacré à mes « balades photo »:  www.bpmultimedia.fr).

En une demie-journée environ, j’ai ainsi créé un magazine de seize pages, dont je ne suis pas pas mécontent 😉  Vous pouvez le voir ici : http://madmagz.com/fr/magazine/137362

Voici en quelques mots comment cela fonctionne :

  • vous vous rendez sur le site http://madmagz.com/fr et vous créez un compte d’utilisateur (c’est gratuit)
  • vous cliquez sur Créer un magazine et choisissez un modèle : en version gratuite, un seul modèle disponible
  • l’interface de création s’ouvre

Tout à gauche, une barre d’outils, pour ajouter / supprimer des pages – modifier l’ordre des pages – avoir un aperçu de votre magazine dans l’interface web / en pdf – sauvegarder le travail en cours – publier votre magazine

Ensuite les vignettes des pages : cliquer sur une page pour qu’elle apparaisse dans la zone de travail à droite

Quand vous cliquez sur un élément (photo ou texte), les outils de modification apparaissent : charger une image ou modifier le texte (police, taille pour l’ensemble de la zone de texte – gras ou italique + couleur pour le texte sélectionné.

  • n’oubliez pas de sauvegarder très régulièrement votre travail en cours (j’ai perdu le contenu de deux pages lors de mon test et j’ai dû les refaire).
  • ATTENTION ! Une fois votre magazine publié, vous ne pouvez plus rien modifier, seulement le supprimer. Vérifiez donc bien que tout est OK avant de le publier (mon conseil : utilisez l’aperçu pdf pour vérifier. Cet aperçu pdf est inexploitable hormis cette fonction de vérification, car il présente un tatouage madmagz, mais il est très pratique pour vérifier en grand format que tout est ok dans les moindres détails.
  • si vous le souhaitez, en payant une dizaine d’euros, vous pourrez obtenir une copie pdf non tatouée ; et si vous êtes un pro pour une centaine d’euros vous obtiendrez un pdf haute définition avec traits de coupe pour envoyer à un imprimeur.
  • notez que Madmagz vous propose également de vous envoyer une version papier du magazine, un devis est établi en ligne avant commande (à titre indicatif, mon magazine de 16 pages me couterait 12,50 € frais d’envois compris). Et si vous pensez pouvoir vivre de votre prose (!), vous pouvez proposer votre magazine à la vente en ligne sur le site, si si ! Mais à mon avis il faut en vendre beaucoup, car vous touchez un pourcentage sur chaque vente, mais il faut que vous atteigniez au moins 100 € pour qu’on vous paye…
  • en payant une vingtaine d’euros, vous obtenez une version en ligne « premium » : vous pourrez alors mettre le logo de votre institution ou société à la place de logo Madmagz dans le lecteur web et un lien vers un site de votre choix. Vous aurez aussi accès aux statistiques de consultation. Enfin, c’est la seule façon de pouvoir insérer des vidéos dans votre magazine en ligne, en sachant que vous ne pourrez insérer que des vidéos déjà mises en ligne sur Youtube.

L’interface est bien conçue, la création assez fluide, mis à part le temps de chargement des images dans le système, ce qui est cependant tout à fait normal dans tous les systèmes en ligne.

Madmagz : un outil pédagogique

Ce peut-être à mon avis un très bon outil pédagogique :

– pour faire s’exprimer par écrit sur le web, avec l’avantage sur le blog qu’il peut s’agir d’une parution unique, sans obligation de poursuivre le projet dans le temps,
– pour apprendre à soigner une mise en page graphique de style magazine (dans le cadre d’une sensibilisation à la presse ou d’un projet multidisciplinaire)
– pour faire connaitre au grand public sa production (projet de classe, rapport de stage, TPE…) ou le compte-rendu d’un événement sans passer par un site web dédié (j’ai trouvé sur le site un journal de voyage de classe en Allemagne) et pourquoi pas proposer à chaque participant d’en garder une trace papier.

Voir quelques exemples.
Voir ce blog.
Et celui-ci (Madmagz et les Travaux personnels encadrés)

Quelques remarques et regrets, dans un bilan globalement positif (version gratuite) :

  • de nombreux modèles de page sont disponibles, mais on ne peut pas ajouter / retirer d’éléments (images ou zones de texte) à la page, seulement les modifier
  • une fois insérée, une image ne peut pas être déplacée d’une zone image à l’autre : il faut en réinsérer une nouvelle et attendre donc pendant le téléversement
  • impossible de redimensionner ou déplacer les zones image ou texte ; si vous ne souhaitez pas d’une zone de texte proposée dans le modèle, il faut effacer le texte lorem ipsum (texte bidon destiné à remplir la zone de texte), mais vous ne pouvez rien mettre à la place. Par contre, pas moyen d’effacer les images de la page modèle, il faut absolument les remplacer par une image de votre cru
  • vous pouvez sélectionner du texte et le mettre en gras, en italique, en couleur. Par contre si vous modifiez la police ou la taille, cela modifie l’ensemble du texte de la zone de texte. Pas moyen de justifier le texte
  • en version gratuite, une seule et même disposition des photos dans les pages portfolio, ce qui les rend un peu monotone. Mais si vous savez bien utiliser un logiciel de montage photo, vous pouvez très bien créer un photomontage de votre choix, en respectant le rapport hauteur / largeur d’une page de magazine et l’insérer en pleine page. Par contre pas d’importation possible à partir de Word ou de Publisher
  • j’ai essayé sur ma tablette : très bien en lecture (on feuillette le magazine avec le doigt), mais galère en création, surtout quand le clavier virtuel recouvre la zone de texte où on voudrait écrire et qu’on ne peut pas bouger la page.

Mais bon, il ne faut pas trop en demander ! C’est déjà un très bel outil dans sa version gratuite. je crois que pour le n°2 de mon magazine, je tenterai la version payante, et s’il y a des différences notables, je vous en ferai part.

Ajout (13.03.2012) : je viens d’acheter la version pdf de mon magazine ; comme annoncé par le site Madmagz, les photos sont en basse résolution, mais c’est tout à fait acceptable à l’affichage.

IMPORTANT : une fois en ligne il est facile de récupérer le code d’intégration de votre magazine, pour l’ajouter dans votre blog ou site web (je ne l’ai pas fait ici, car l’article est déjà bien long et fourni, mais vous pouvez voir ce que cela donne sur mon blog perso). On obtient le code à partir d’une icone </> présente sur le player : après publication, lancer la lecture du magazine à partir de la rubrique Archives de votre compte Madmagz.

Site officiel et tutoriel en ligne :

Le tuto vidéo Madmagz (nouvelle version)